Emil Ruder, TM-RSI 4.2014

En début 2015 est paru l’ultime numéro de la célèbre revue TM-RSI (voir l’historique sur wikipédia).

La revue était éditée depuis 91 ans pour la partie RSI (Revue suisse de l’imprimerie, fondée en 1923), depuis 81 ans pour les TM (Typografische Monatsblätter).

Ce dernier numéro 4/2014 est consacré à Emil Ruder, à l’occasion du centenaire de sa naissance.

TM-RSI-2014-04-Emil-Ruder (PDF, 15 Mb)

Hans Eduard Meier, TM-RSI 3.2014

En décembre 2014 sortait le numéro 3.2014 de la revue TM-RSI (Typografische Monatsblätter). Il s’agit de l’avant-dernière parution de cette revue, qui comporte un dossier spécial dédié au typographe Hans Eduard Meier, décédé le 15 juillet 2014.

H.E. Meier est le créateur de la fonte Syntax (conçue de 1955 à 64), et l’auteur du livre Le Développement des Caractères (Niggli, 1959). Il a enseigné le dessin de caractères à l’école d’arts appliqués de Zurich de 1950 à 1986.

TM-RSI-Hans-Eduard-Meier-2014-03 (pdf, 56 Mb)

On Swiss designers in Paris

Quelques notes de l’interview avec le typographe Hans Rudolf Bosshard, publiée par Louise Paradis (TM Research Archive).

 

Sur la concurrence entre les écoles de Zurich et de Bâle:

The New Wave in typography did certainly start in Zurich, not in Basel. This came in the 1920s and 30s. At that time, Basel had little visibility. But then, from an outside perspective, people started to focus on Ruder and Armin Hofmann and they came to represent Basel. This was so strong for a certain time, and Zurich was not of interest anymore, or not visible. But it’s true that at that time in Zurich, with teachers such as Karl Sternbauer and Willy Riegert, there was not that much happening. In the latest issue of TM I wrote an article on a third teacher, Walter Hächler. In 1945 he went to Paris, as the first graphic designer in the city. This is the topic of my text— designers in Paris—there were many, around that time also. Adrian Frutiger came much later. Hächler was my first teacher in Zurich, before he left for Paris. He also did an extraordinary book on August Herbin.

Sur la grille typographique:

If I am honest, I don’t care so much about typography. If I do typography, I start as an artist. Ruder and Müller-Brockmann, they start as designers, graphic designers.

Querelle Bill – Tschichold

En 1946 s’est déroulé, dans les pages du périodique Schweizer Graphische Mitteilungen (SGM), une « querelle » entre les typographes Max Bill, autour du design graphique et de la typographie.

* Conférence de Jan Tschichold à Zurich: «Konstanten der Typografie» [Constantes de la typographie] (1945).
* Max Bill, « Über Typografie » [de la typographie], numéro d’avril 1946 des SGM.
* Jan Tschichold, “Glaube und Wirklichkeit” [Belief and reality / Mythe et réalité], numéro de juin 1946 des SGM.

Ces deux textes ont été traduits en anglais par Robin Kinross et Ruari McLea dans Typography papers, et en français dans la Revue suisse de l’imprimerie en 1995 (par François Rappo).

Les textes ont été édités en 2014 sous forme de livre par les éditions B42 (ils sont inclus en annexe, l’essentiel du livre étant un essai de Hans Rudolf Bosshard). Le livre a été publié en 2012 en allemand chez Niggli, sous le titre Der Typografiestreit in der Moderne. Max Bill kontra Jan Tschichold (amazon / helveticat).

Lire à ce sujet:

Suites de la querelle en 1957

Tschichold récidive en 1957, avec un article «Zur Typographie der Gegenwart» [Sur la typographie contemporaine], publié dans « Börsenblatt für den deutschen Buchhandel », où il « réfute tour à tour chacun des principes de la typographie suisse » (Robin Kinross, La Typographie moderne, p. 150). En réponse, un hors-série des Typographische Monatsblätter paraît en 1957. Il contient entre autres l’essai de Karl Gerstner « Integrale Typographie ».

Todo: obtenir les textes originaux, les publier.